Aller au contenu Accessibilité

Lettre ouverte du nageur de l'étang



 

Le Cafard et le Prince Jean

Conte (comptes! ) de la République

Le vendredi 3 février 2006 je commençais mon voyage vers Paris par la mer et les canaux pour soutenir la cause de la  réhabilitation de l’étang de Berre.

Le 23 j’étais reçu à Paris par le ministère de l’industrie et de l’environnement où je défendais un tunnel de dérivation des eaux de la chaine hydroélectrique Vinon Verdon.

 

Le jour même de mon arrivée les deux ministres M François LOOS et Mme Nelly OLLIN publiait un communiqué de presse commun indiquant je cite: « les ministres ont fait part de leur entière détermination à prendre les mesures nécessaires pour réduire les pollutions et restaurer la qualité environnementale de l’étang. »

Lors de cet entretien à Bercy, les deux hauts fonctionnaires ne purent qu’opposer des arguments de coût. Une dérivation c’est trop cher, qui va financer, les élus locaux ?

Une bonne proposition! mais trop cher...

Le matin de mon arrivée paraissait un article dans la presse parisienne, indiquant que la construction d’un tunnel pour isoler Neuilly de la circulation routière pour la tranquillité de ses habitants financé par l’état.

 

Extrait d’article de presse

 

L’Expansion 18/05/2006

Le coût du tunnel dont Nicolas Sarkozy rêve pour Neuilly

 

Un milliard d’euros pour un tronçon de 1,4 kilomètre. Voilà l'étonnante équation dont rêve Nicolas Sarkozy pour Neuilly, la ville dont il fut maire pendant presque vingt ans. Selon Le Monde l'actuel ministre de l'Intérieur et par ailleurs président du conseil général des Hauts-de-Seine, projette tout simplement de faire passer le flot des voitures qui défigurent l'artère principale de "sa" ville sous terre. L'ouvrage est officiellement estimé à 750 millions d'euros; mais des aménagements coûteux seront à prévoir. Dans le meilleur des cas, les travaux commenceraient en 2010 pour s'achever trois ans plus tard.

 

Paru dans le JDD Samedi 24 Mai 2008

 

 

Jean Sarkozy: "Non à la discrimination contre Neuilly"

Propos recueilis par Adeline Fleury et Robert Melcher
Le Journal du Dimanche

>> Il est, à 21 ans, élu et président de la commission de la voirie et des transports au Conseil Général des Hauts-de-Seine. Le fils du président de la République a fait de l'enfouissement de la principale avenue de Neuilly son cheval de bataille car c'est, dit-il, "vital pour tout l'ouest parisien". Quitte à battre le fer avec le président de la région et le maire de la ville, appeler à un référendum et mobiliser les ministres.
§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

Des solutions pour sauver l'étang de Berre (La Provence)

Un siphon de Saint-Chamas à Port-Saint-Louis ?

C'est  la solution proposée par les associations et les élus. En aval de Saint-Chamas, ils souhaitent creuser à 60 mètres de profondeur un tunnel de 25 km de
long débouchant à Port-Saint-Louis. L'eau apporterait les limons qui font défaut au delta le coût de l'ouvrage est estimé à 1 ou 1,2 milliard d'euros.

 

Informations générales sur Neuilly-sur-Seine

Population : 59 874 habitants

Superficie : 3,73 km²

 

Informations générales sur le pourtour de l’étang

Population : 500 000 habitants

Communes : 51 communes dont 210.000 habitants pour les dix communes riveraines

 

Pendant longtemps nous avons accepté la pollution contre l’emploi. Aujourd’hui nous avons la pollution et le chômage, et les mêmes qui refusaient de voir la réalité du rechauffement climatique vont nous faire payer les nouvelles techniques pour produire l'energie et trier les dechets!

 

Le Prince Jean 21 ans, a un grand dessein "sauvez Neuilly" !

Le cafard (nageur) 51 ans a un petit but: la réhabilitation de la plus grande mer interieure d'Europe.

 

Qui va gagner le milliard ?

   

Gérald FUXA 

 

PS: L'action non violente de quelques individus, ou de groupes humains très restreints, peut avec beaucoup de rigueur, de volonté et un peu de chance avoir des conséquences incalculables alors!?

Qui veut gagner un milliard ?



Haut Haut